La Vengeance d'un Passé (Partie 1)

Fan Fiction écrite par : Dark Linkaël

 

CHAPITRE 8
DANS LES ENTRAILLES DE LA TERRE

Le soleil se leva sur le Village Midoru toujours vide de ses habitants. Dans la maison du jeune couple Zuboru et Surana, Link se réveilla le premier et ouvrit doucement les yeux. Il put voir Kasuto emmitouflée dans les couvertures, elle dormait tranquillement, tellement que le jeune Kokiri la laissa dormir en ne faisant pas de bruit. En ouvrant la porte de la chambre, il entendit un long gémissement, c'était Kasuto qui se réveillait à son tour. Link s'arrêta et alla vers sa jeune amie.

-Salut.

-Salut... Link... dit-elle en s'étirant fortement.

-Tu as bien dormi ?

-Oui, j'ai super bien dormie. La journée d'hier m'a littéralement fatiguée, mais j'ai bien récupéré cette nuit.

-Moi aussi, je n'ai pas dormi aussi bien depuis longtemps. Tu sais, j'ai rêvé que j'étais avec Ruto, mais elle était très différente de la réalité. J'aurais tellement voulu qu'elle soit comme ça en vrai.

-C'est dommage qu'elle soit méchante avec moi et avec les autres jeunes filles. J'aimerais beaucoup me faire une amie Zora.

-Et toi ? Tu as fait quoi comme rêve ? demanda le jeune Link en allant s'asseoir sur le rebord du lit de Kasuto.

-Mon rêve à moi c'était... Ah oui ! J'étais avec maman, on faisaient une partie de tir à l'arc.

-Ah ouais, tu penses toujours à ta mère. Je sais que tu sors pour la première fois sans elle, mais il faut savoir vivre un peu sans ses parents.

-C'est vrai, mais toi, tu n'as jamais connu tes parents.

-En effet, je ne peux donc pas ressentir la même chose que toi. Mais je te comprends très bien.

Il fit un sourire et déposa un baiser sur le front de la jeune adolescente. Puis il ouvrit les volets pour savoir le temps qui faisait. Le soleil brillait fort et le ciel était bleu comme l'océan. Kasuto se leva et alla vers Link respirer l'air frais du matin. Elle en fit autant et pensa à sa mère Nabooru. Elle resta songeuse assez longtemps sans bouger. Le Kokiri alla vers son lit et prit son sac de voyage. A l'intérieur, il y avait pas mal de chose. Il prit au fond du sac, l'un de ses masques préférés, le Masque du Lapin. Il le mit sur la tête et retourna ensuite vers Kasuto toujours dans ses pensés intimes. Lentement, il se plaça devant Kasuto.

-Coucou ! dit-il en souriant avec le Masque du Lapin.

-Oh ! Mais... Ces oreilles si longues et touffues ! C'est le Masque du Lapin que tu as là ?

-Tu connais ce masque ?

-Bien sûr, j'en ai un. Maman me l'a offert quand j'étais toute petite. En plus, il est super pratique pour mes entraînements. Je cours plus vite et je me bats mieux. Il est trop génial comme masque.

-Oh oui, moi je l'utilise pour faire une balade sur la Plaine d'Hyrule. Sinon, j'ai un tas de masque !

-Au fait, tu n'as pas le Masque du Renard ? Il est très à la mode en ce moment.

-Je le connais, mais je ne l'ai pas avec moi. Par contre, je possède quatre masques très spéciaux, mais je t'en parlerai un autre jour. Bon, allons prendre le petit déjeuner, je meurs de faim !

-Pas autant que moi ! dit Kasuto en se dirigeant vers la porte.

Tous les deux sortirent de la chambre et allèrent voir le jeune couple dans la cuisine.

Une heure après le petit déjeuner, Link et Kasuto partirent faire un tour dans le Village Midoru. Ils en profitèrent en même temps pour retourner dans la grotte pour rechercher un éventuel indice. Ils revinrent dans la grotte en passant par là où ils étaient passés l'autre fois. Une fois près du ruisseau avec le pont coupé en deux, Link et Kasuto regardèrent là où l'eau s'évacuait, mais c'était trop sombre.

-Je ne vois rien du tout ! Mais cette eau doit bien finir quelque part ? s'exclama le jeune homme.

-Je pense, mais on ne peut pas aller plus loin.

-C'est sûr, mais je voudrais savoir ce qu'il y a là-dedans.

-Tu ne vas pas plonger dans cette eau ? ! N'oublie pas que Saria et le frère de Zuboru ont disparu ici !

-Je sais, mais je préfère prendre le risque ! Fais comme tu veux Kasuto, moi je vais voir !

-Attend ! Je ne sais pas si nous allons perdre la vie, mais je viens avec toi ! fit la jeune guerrière.

-Quoi ? Tu veux venir avec moi ? ! Mais c'est trop dangereux !

-Justement ! Si jamais tu es encore en vie au bout de ce ruisseau, tu auras besoin d'aide.

-Hum... Je suis d'accord sur ce sujet. Très bien, si tu es prête, nous pouvons sauter. C'est peux être notre dernière heure qui arrive.

Link s'approcha du bord avec Kasuto, main dans la main. Puis sans attendre plus longtemps, ils plongèrent dans l'eau sombre et glaciale de la grotte sans savoir s'ils allaient survivre. Ainsi commença de longues minutes de calvaires pour les jeunes combattants. L'eau les entraînait à une vitesse folle. Kasuto s'accrocha de toute ses forces à la taille de Link. Au bout d'un certain temps, ils tombèrent du haut d'une grande cascade souterraine. Les deux ados ne purent s'empêcher de hurler surpris par la chute soudaine. Étrangement, le lieu où ils se trouvaient, était rempli de torches allumées contre les parois rocheuses. Link tenta regagner sur la terre ferme pour ne pas continuer à dériver. Kasuto était toujours attachée à son ami, elle n'en pouvait plus. Dès qu'ils furent sortis de l'eau, ils s'écroulèrent au sol. Mais cependant, l'endroit les intrigua beaucoup avec ces lumières qui pouvaient signifier que quelqu'un s'y trouvait. Ils se levèrent difficilement et virent un tunnel bien éclairé. Au fond du tunnel, il y avait une porte en bois comportant un signe très étrange dessus. Tous deux s'approchèrent de cette porte et essayèrent de l'ouvrir. Elle s'ouvrit sans problème, mais avec un grincement. De l'autre côté de la porte, se trouvait une pièce pas très grande. Elle était décorée de plusieurs tapis rouges qui ornaient les murs. Ils faisaient étrangement chaud dans la pièce, comme si un feu de cheminé était allumé. Link avança prudemment avec Kasuto qui regardait partout, elle n'était guère rassurée. Tout à coup, la porte en bois se referma derrière eux, puis un rire diabolique retentit dans la pièce. Le jeune homme dégaina son épée en même temps que Kasuto. Alors qu'ils n'osaient plus bouger, des petites étoiles bleues apparurent au centre de la pièce et se réunirent une à une. Quand toutes les étoiles furent rassemblées, une forme apparut. Peu à peu, la forme se changea en un être humain, sauf qu'il avait des cornes sur la tête. Il eut un nouveau rire plus fort, puis une voix sombre.

-Ne bougez plus !

Un homme tout sombre apparut là où était la forme. Il était très grand et ses yeux rouge brillaient.

-Que cherchez-vous ?

-Euh... Qui êtes-vous ? demanda Link inquiet.

-Mon nom n'a pas d'importance ! Je veux savoir ce que vous faisiez ici ?

-Vous ne le saurez pas si vous nous dite pas qui vous êtes ! s'écria le jeune Héros du Temps.

-Ah ! Mon nom ne vous apporterait rien d'utile...

-Dites, vous n'avez pas rencontré une jeune fille avec des cheveux verts ?

-Oh si... Vous voulez la voir ?

-Comment ? ! Elle est avec vous ? !

-Oui, et elle est à moi ! répondit le sombre personnage en se frottant les mains.

Puis avec ses mains, il fit apparaître des étoiles rouges qui, en s'agglutinant firent surgir la petite Saria. Elle semblait toute étrange. Ses yeux n'étaient plus bleus, mais rouge comme le mystérieux personnage. Elle avait un regard maléfique et souriait méchamment aux deux jeunes adolescents. Link en la voyant dans cet état, prit peur. Kasuto ne la reconnaissait plus du tout.

-Qu'avez vous fait à Saria, sale monstre ? ! ! cria Link.

-Moi ? Rien, je l'ai juste ensorcelée...

Saria s'approcha du grand homme et se mit à genoux. Elle parlait une autre langue que les deux Hyliens ne comprenaient pas. Cela ressemblait à un dialecte venant du Mal. L'homme lui répondit dans la même langue. La jeune Kokiri se releva et regarda Link d'un air mauvais. Kasuto voulut s'approcher d'elle, mais elle le mordit à la main.

-Aïe ! Mais ? !

-Ha, ha ! Elle ne vous reconnaît même plus ! Dans peu de temps, elle deviendra une autre personne !

-Comment ça ? !

-Je vais fusionner mes pouvoirs avec elle ! Et je la transformerai en une sorcière qui sera obligée de m'obéir !

-Vous êtes malade ! Jamais vous ne le ferez tant que je serai de ce monde !

-Justement ! C'est pour cette raison que je vais vous emprisonner !

Link et Kasuto se sentirent tout à coup faibles, puis ils lâchèrent leur épée au sol. L'homme diabolique appela quelqu'un. Un grand chevalier en armure arriva dans la pièce, prit les deux ados et les conduisit dans un cachot. Quant ils quittèrent la pièce, l'homme se transforma.

-Ha, ha, ha ! ! ! Je vous jure que cette fois-ci vous n'échapperez plus à Sakatoru ! Viens avec moi, jeune mortelle ! L'heure de ta métamorphose est bientôt arrivée !

Saria eut un sourire et lui dit qu'elle était prête à devenir une sorcière du Mal. Sakatoru était content de la voir se préparer. Il la prit dans ses bras et l'emmena dans une autre pièce.

Entre temps, le chevalier de Sakatoru jeta Link et Kasuto dans un cachot humide. C'est alors que la jeune fille eut une idée. Elle passa sous le chevalier en faisant une roulade et se retrouva derrière lui. Elle l'attrapa et le poussa de toute ses forces contre le mur. Le puissant chevalier fut assommé par le coup. Il tomba au sol et ne put se défendre contre les deux jeunes. Le jeune Link s'approcha du chevalier et lui retira le heaume qu'il portait. C'était un homme d'environ trente ans, il ressemblait vaguement à Zuboru. Kasuto se demanda si ce n'était pas justement le frère disparu de celui-ci. Ils lui retirèrent l'armure, jusqu'à qu'il n'ait plus que ses habits. Pour qu'il ne puisse rien faire, Link l'attacha avec des chaînes qu'il avait trouvées contre les murs du cachot. Une fois hors de danger, Link et Kasuto sortirent du cachot en courant. Ils recherchèrent aussitôt Saria et l'homme diabolique. La recherche ne fut que de courte durée. En entrant dans une pièce, ils virent Saria debout sur un autel entourée de dessins représentant des démons. Link regarda l'homme et reconnut aussitôt le puissant mage Sakatoru. Il avait survécu à l'explosion de la maison. Il s'apprêtait à utiliser de la magie sur la jeune Kokiri possédée. La jeune guerrière Kasuto courut sur lui pour l'en empêcher, mais elle trébucha contre la marche d'un escalier. Link se précipita à son tour et arriva devant le mage qui rigolait. Face à un jeune garçon Hylien, il le repoussa avec une seule main. Link tomba près de Kasuto qui n'arrivait plus à se relever.

-Alors, vous n'avez plus de force ? ! Ha, ha, ha, ha ! ! ! Préparez-vous à voir votre jeune amie devenir une puissante sorcière ! ! !

-Saria ! Non ! ! !

Des mains de Sakatoru sortirent des éclaires bleus, puis ils les posa sur la jeune fille aux cheveux verts qui chantait. Une lumière verte avec de l'électricité l'enveloppa de partout. Sakatoru retira ses mains et fixa la jeune Kokiri avec un sourire sur les lèvres. La lumière verte devenait de plus en plus aveuglante et finit par modifier le corps de Saria. Son corps s'élargit peu à peu, mais la lumière empêchait de bien voir la transformation. Il y eut alors un tas d'éclairs bleus qui sortirent de Saria. Link et Kasuto regardèrent avec désespoir leur amie se métamorphoser. Les éclaires prirent de l'intensité, mais pas bien longtemps, car la lumière devenait de moins en moins forte. Au bout de quelques secondes, les éclairs disparurent et la lumière aussi. A la place de Saria, se trouvait une grande jeune fille avec de long cheveux verts qui dévalaient jusqu'à la moitié de son dos. Elle ouvrit les yeux et se regarda les bras. Les deux adolescents la regardèrent détail par détail. Sur les bras de la nouvelle Saria, il y avait des grands gants blancs portant le même signe que la porte, à son cou, elle avait un collier assez joli et des boucles d'oreilles assorties. Son corps était devenu celui d'une adulte et ses courbes étaient très séduisantes. Les habits n'étaient plus ceux de la jeune Saria, mais étaient transformés en une tenue rouge brillante, très décontractée et sexy. Link ne dit pas un mot, il la regardait d'un air surpris. Kasuto se mit derrière son ami et lui murmura à l'oreille :

-Elle... Elle... C'est incroyable... C'est toujours Saria...

-Oui ! C'est toujours elle ! Mais elle est à mon service maintenant ! répliqua le mage Sakatoru.

-Comment vous pouvez faire une chose pareille ? ! Je vais vous anéantir avec mon épée et libérer ce royaume de vos plans malveillants ! dit Link en dégainant son épée.

-Tu oses me menacer avec cette ridicule petite épée ?

-Cette épée, est l'Épée Kokiri ! Elle a déjà vaincu des êtres mauvais comme vous !

Soudainement, Sakatoru recula et décolla du sol. Puis il se tourna vers Saria et lui ordonna d'attaquer ses anciens amis. La jeune sorcière obéit sur le champ et s'envola à son tour dans les airs. Link prit son bouclier et le plaça devant lui pour se protéger des attaques de Saria. Kasuto se mit derrière Link et lui dit :

-Tu ne vas pas la tuer, Link ? ! C'est Saria quand même !

-Je sais ! Mais il faut se défendre, elle risque de nous tuer avec ses nouveaux pouvoirs magique !

Saria regarda Link et se mit à rire méchamment. De ses mains, elle tira une volée d'éclairs sur les deux jeunes adolescents qui restaient bien derrière le bouclier. Ses attaques étaient si puissantes, qu'elles jetèrent Link et Kasuto à terre. La jeune sorcière en profita pour leur confisquer le bouclier. Elle le prit et le lança à l'autre bout de la pièce. Aussitôt, elle reprit ses attaques avec plus de vigueur. Un des éclairs manqua toucher la jambe de Link. La jeune Kasuto alla se réfugier derrière un pilier, mais Saria le réduisit en morceaux avec une boule d'énergie rouge. Sakatoru disparut de la pièce, laissant Link et Kasuto affronter leur amie possédée. Link tenta de récupérer son bouclier, mais Saria l'en empêcha en lui envoyant une décharge électrique. Sous le coup de la décharge, le jeune Kokiri hurla de douleur et tomba au sol. Puis il sombra aussitôt dans l'inconscience. Il ne restait plus que Kasuto pour se défendre, elle s'était cachée pendant ce temps derrière un autre pilier. La jeune Saria scruta la pièce avec un sourire démoniaque. Quand elle arriva près du pilier où était Kasuto, elle ne bougea plus. Kasuto avait le cœur qui battait fort, elle avait peur de mourir ici. Brusquement, Saria apparut à ses côtés. La jeune guerrière prit peur et se sauva de la pièce en courant. Saria la poursuivit en volant, elle allait plus vite que Kasuto qui courait à toutes jambes. Alors que Kasuto ne savait pas où aller, elle se dirigea vers une galerie creusée. Elle se retrouva alors devant un cul-de-sac et ne put faire demi tour. La terrible Saria arriva vers elle et se posa au sol. Kasuto se blottit contre la paroi et attendit que son ancienne amie la tue. Bizarrement, il ne se passa rien. Saria resta sur place et ne semblait pas se préparer à jeter un sortilège maléfique.

-Qu'attends-tu pour me tuer ? !

-Ah, tu veux mourir ? Tu es si pressée de disparaître de ce monde ?

-Vas-y ! Je suis prête à rejoindre le monde des défunts !

-Je ne vais pas mettre fin à tes jours... Au contraire, je veux que tu vives longtemps.

Elle s'approcha de Kasuto qui était couchée et la prit dans ses bras. Puis elle l'emmena doucement quelque part dans une autre pièce du souterrain. Pendant qu'elle la guidait, elle fredonnait un chant que Kasuto connaissait bien. Étrangement, c'était le Chant de Saria qu'elle chantonnait.

-Mais ? Tu fredonnes ton chant ? s'étonna le jeune fille guerrière.

-Comment tu sais que c'est mon chant ? Personne à part moi, ne connaît ce chant !

-Pourtant, je connais ton chant ! Tu m'as même donné cet ocarina en cadeau d'amitié.

Puis elle sortit de sa tunique, le fameux ocarina avec le petit mot gravé dessus. Elle lui demanda de bien regarder le petit instrument de musique.

-C'est moi qui t'ai offert ça ? dit-elle d'un ton assez surpris.

-Oui, le premier jour que nous nous sommes rencontrées dans la forêt Kokiri ! Écoute, je vais te jouer le chant que tu m'as appris.

Elle se mit alors à jouer de l'ocarina. La jeune sorcière écouta attentivement chaque notes de cet air si doux. Quelques larmes parvinrent à sortir de ses yeux rouges. Elle se demandait ce qui lui arrivait d'un coup. Émue par le chant, elle lâcha Kasuto et lui demanda de continuer à jouer. Plus elle écoutait, plus les larmes devinrent nombreuses et coulèrent sur ses les joues.

-C'est... dit-elle en suffoquant légèrement.

-Mais, tu pleures ?

-Ça me fait tout drôle, j'ai l'impression que j'avais eu une autre vie avant...

-Tu en avais une avant d'avoir fait la connaissance du mage Sakatoru. Tu étais mon amie, ainsi que l'amie de Link, le garçon que tu as vu avec moi.

-Ah oui... C'est vrai ? Mais pourquoi, je ne me souviens plus de rien ?

-Sakatoru, t'a volé la mémoire et il a fait de toi, une sorcière sombre.

-Aide-moi... Je t'en supplie... Tu viens d'apaiser mon cœur si ténébreux... fit Saria en laissant éclater sa peine.

-Tu retrouveras ta mémoire et ta vie d'autre fois ! Je t'en fais la promesse ! jura Kasuto en la prenant dans ses bras.

Malgré que Saria était devenue une sombre sorcière, elle comprit Kasuto et lui fit confiance. Le mage Sakatoru n'avait sans doute pas prévu qu'une chose pareille puisse arriver. Les deux jeunes filles retournèrent dans la pièce où était Link. Le jeune homme se remettait lentement du coup qu'il s'était pris par le sortilège de Saria. En entrant dans la pièce, Kasuto alla au côté de Link qui avait du mal à se relever, mais quand il vit Saria, il prit peur et alla se cacher derrière sa jeune amie. C'est alors qu'il vit que Saria avait les yeux pleins de larmes et se demanda ce qui s'était passé. La jeune Kasuto lui expliqua qu'en jouant le Chant de Saria, elle avait apaisé l'âme de la jeune sorcière Saria. Link faisant une confiance totale à Kasuto, alla vers Saria et lui dit qu'ils allaient tout faire pour l'aider. Soudain, un tremblement de terre secoua la pièce.

-Oh non, c'est sans doute le mage Sakatoru qui veut nous ensevelir vivants ! s'écria Link en voyant le plafond s'effondrer.

-Suivez-moi ! Je vais vous guider hors de la cachette de Sakatoru ! fit Saria en sortant de la pièce.

-Attendez vous deux ! Il faut aussi sauver l'étrange chevalier que nous avons assommé ! alerta la jeune guerrière à Link et Saria.

-C'est vrai, Kasuto ! Vite, allons le secourir avant que tous ne nous tombent dessus !

Les trois jeunes sortirent de la pièce et se dirigèrent vers le cachot où était encore attaché le chevalier de Sakatoru. Une fois libéré de ses chaînes, le chevalier obéit à la jeune sorcière sans discuter. Link se demandait comment ils allaient se tirer de là. Il n'y avait aucune sortie dans ce souterrain. C'est alors que Saria leur demanda de former un cercle et de se tenir main dans la main. Sans perdre de temps, ils formèrent un cercle et Saria invoqua un sort avec ses bras. Ils furent tous téléportés en dehors de la cachette du mage Sakatoru. C'est quelque part dans le Village Midoru, qu'ils réapparurent par magie. L'étrange chevalier se demandait pourquoi la sorcière Saria était avec les deux jeunes ados.

-Maîtresse ! Pourquoi avez-vous emmené ces deux jeunes ? !

-Tu n'as rien à savoir ! Et ne me parle pas en ma présence, c'est bien clair ?

-Oui, maîtresse ! Je me plie à vos ordres ! dit-il en s'inclinant devant elle.

Link conduisit Saria et le chevalier chez Zuboru. En arrivant devant la maison, Zuboru était en train de nettoyer une fenêtre. Quand il vit le chevalier, il eut un cri de surprise.

-C'est ! ! ! Mon frère, Tanaraboru ! ! !

-Qui êtes-vous ? !

-Tu es bien mon frère ! Je te reconnais bien après toute ses années !

-Je ne vois pas de quoi vous parlez ! Maîtresse, se sont des ennemis ! Il faut les tuer !

-Non ! ! ! Tu ne touches à personne sans mon ordre ! ordonna Saria en s'énervant.

Zuboru regarda de plus près son supposé grand frère qu'il avait perdu. Il était tellement ému, qu'il ne répondit pas. C'était bien son frère, il le reconnaissait parfaitement. Surana demanda à tout le monde d'entrer dans la maison. Saria fit rentrer le frère de Zuboru en premier, suivie de Link et Kasuto qui avaient hâte de se reposer un peu de leur mésaventure.

Autour de la table de la cuisine, tous le monde prit place. Link avait beaucoup à dire sur Zuboru à propos de son frère.

-Zuboru, tu dois savoir que ton frère est sous l'emprise d'un sortilège. C'est le mage Sakatoru qui en est le responsable.

-Sakatoru ? ! Il n'était pas mort dans la maison avec la bombe que j'ai jetée ? !

-Non, pas du tout ! A mon avis, il est invincible. Ils nous faut sans doute une arme spéciale pour le vaincre.

-Ahh ! Quel immonde personnage ! pesta le jeune Zuboru.

-Ton frère ne se rappelle de rien, même pas de toi. Tu sais, ma meilleure amie que j'avais perdue dans la grotte. Eh bien, elle est aussi vivante. Mais, elle a eu le même sort que ton frère.

-Mais comment les as-tu retrouvés ?

-Au fond du ruisseau souterrain ! C'était un repaire du mage Sakatoru. Quand ton frère est tombé dans l'eau, Sakatoru l'a recueilli plus loin et il lui a jeté un sort pour qu'il devienne son serviteur.

-Je suis soulagé que mon frère soit vivant ! Je n'aurai jamais cru qu'un jour, je le reverrais. Merci, Link ! Tu as vraiment pris un gros risque en voulant savoir ce qu'il y avait à l'autre bout du ruisseau. Je suis aussi content pour ta meilleure amie.

-Oui, mais elle n'est plus la même... Elle est devenue sorcière diabolique. Sans Kasuto, je crois qu'on seraient morts par elle. Nous devons faire quelque chose pour rendre la mémoire à ton frère et à Saria.

-Je vais t'aider ! Il faut vaincre Sakatoru ! S'il disparaît, tous ses sortilèges prendront fin !

Link fit oui de la tête et se leva de table. Il fixa ensuite la jeune Saria, puis il lui dit :

-Saria, nous avons besoin de toi pour vaincre le mage Sakatoru. Tu es une sorcière, tu es sans doute capable de faire quelque chose.

-Mais, c'est mon maître...

-Non, tu n'as aucun maître ! Tu es libre de faire ce que tu veux.

-Je vais faire de mon mieux. Mes pouvoirs pourront peut-être servir contre Sakatoru.

Link la remercia infiniment et partit se reposer un peu sur son lit. Kasuto fit de même, mais elle prit le temps de se changer. Saria demanda à Zuboru de ne pas trop s'approcher de son frère possédé, puis elle sortit dehors en emmenant Tanaraboru pour éviter qu'il reste seul. Le reste de la journée se passa sans ennui, mais le jeune Link avait un mauvais pressentiment pour les jours à venir.

la vengeance d'un passé chapitre 8
Accueil
jeux zelda
dossier
création des fans
the legend of gelda
bonus
divers