La Vengeance d'un Passé (Partie 1)

Fan Fiction écrite par : Dark Linkaël

 

CHAPITRE 4
UNE JEUNE FILLE A LA DÉCOUVERTE DU MONDE

Quelque part sous la Forteresse Gerudo, Link et Kasuto attendaient que les guerrières Gerudos repoussent les bandits hors de leur territoire. Cependant, il ne se passa rien. Ganondorf avait sûrement du convaincre les bandits d'attaquer une autre fois. Quand l'alerte fut levée, les Gerudos reprirent leurs gardes. Nabooru alla chercher les deux jeunes pour leur dire que c'était fini.

Plus tard vers midi, Link prépara ses affaires pour rentrer chez lui. Kasuto eut un petit soupir, elle voulait sans nul doute venir avec lui ce que sa mère refusa catégoriquement. Tout à coup, elle se sentit prisonnière.

-Ce n'est pas juste... Je ne suis plus une gamine de 10 ans. J'ai des droits, maman. Je t'en supplie, laisse-moi voir l'endroit natal de Link.

-Ahhh... Bon, c'est très bien. Tu es libre de sortir de la Vallée Gerudo. Mais à la condition que tu ne fasses pas de bêtises.

-C'est promis, maman ! dit-elle en se jetant dans ses bras.

Elle l'embrassa sur la joue et monta derrière Link sur Epona. Le jeune héros salua Nabooru et la promit de lui ramener sa fille très vite. Il fit ensuite galoper Epona et partirent de la Vallée Gerudo. Pendant la traversée de la Plaine d'Hyrule, Kasuto admira les alentours. Elle connaissait bien le royaume d'Hyrule. Elle avait visité avec sa mère quand elle avait 11 ans. Elle se sentit toute drôle à l'idée qu'elle allait s'installer pour quelques jours dans une forêt, elle ne connaissait que les montagnes. En entrant dans les Bois Perdus, la jeune fille respira à plein poumon les senteurs de la forêt. Ils traversèrent le petit pont et pénétrèrent dans la forêt Kokiri. Le charme était à son comble pour la jeune fille, elle le petit village de Link très jolie et paisible. Mido qui se reposait sur un banc près de sa cabane, vit la présence de Link et Kasuto. Il se leva et alla à leur rencontre.

-Tiens, te revoilà ! Je me demandai si tu allais revenir un jour. Saria se fait beaucoup de mauvais de sang depuis ton départ. Tu devrais la voir direct.

-Ok, Mido. J'y vais tout de suite, répondit Link.

Il descendit d'Epona et aida Kasuto à descendre. Tous les deux se dirigèrent vers la cabane de le jeune fille aux cheveux verts. A l'arrivé du jeune héros Hylien, Saria eut une grande joie. Elle se jeta au coup du jeune homme et lui dit qu'elle était super heureuse de le revoir. Après les retrouvailles, Saria tourna son regard sur la jeune fille guerrière.

-Bonjour, je suis Saria, la meilleure amie de Link.

-Salut, moi c'est Kasuto. Je suis une jeune guerrière élevée chez les Gerudos.

-Chez les voleuses Gerudos ? Ça alors, je suis assez surprise ! Je crois que nous allons beaucoup nous entendre toutes les deux.

-Je pense que moi aussi. J'ai toujours rêvait d'avoir des jeunes amies. Franchement à la Forteresse Gerudo, je n'ai pas trop d'activité. Mon seul passe-temps, c'est de m'entraîner à devenir une grande guerrière expérimentée.

-Mais sinon, tu es heureuse ? demanda la jeune fille aux cheveux verts.

-Bien sûr, mais avec l'arrivé de Link, je suis encore plus heureuse.

-Kasuto m'a dit qu'elle est très mature pour son âge, tout comme toi, Saria, dit Link à sa meilleure amie de toujours.

-C'est vrai ! Nous avons des choses en communs dans ce cas ! s'exclama Saria.

-Excusez-moi les filles, mais j'aimerai connaître des tas choses sur la vie.

-Link, tu ne voudrais pas me dire que tu aimerais être plus mûr ? questionna la jeune Saria.

-Ben oui, ça me plairait tellement...

-Ne t'inquiète pas, Link. Si tu veux, je t'en apprendrai.

-Merci, Kasuto ! C'est sympa de ta part.

Les jeunes allèrent s'installer dehors pour mieux se présenter. Mido jetait un coup d'œil toute les cinq minutes sur eux. Il se demandait qui était cette jeune fille Hylienne, mais n'osant pas les rejoindre, il resta couché sur le banc. A la fin de la matinée, Link et Saria faisaient visiter leur village à la jeune Kasuto qui s'émerveillait de plus en plus.

Dans l'après-midi, les deux jeunes Hyliens sortirent de la forêt Kokiri. Ils firent une grande promenade sur la Plaine d'Hyrule. Link en profita pour présenter à Kasuto, une autre amie de toujours, Malon. Il la guida au Ranch Lon Lon qui se trouvait à quelques pas de là. Quand les deux jeunes filles se rencontrèrent, elle s'entendirent tout de suite. Malon était gentille et douce. Quand Link n'était pas trop dans son assiette, il allait la voir pour se changer les idées. Quelques fois, il venait à la nuit tombée au moment où Talon et Ingo rentraient à la maison du ranch. Malon restait souvent à l'enclos avec Epona, elle pensait à son plus beau rêve qui était de rencontrer un prince. Kasuto venait de se faire trois amis en peu de temps. Pendant quinze ans, elle était toute seule avec sa mère Nabooru. Tous les trois mangèrent dehors à l'intérieur de l'enclos. Au menu, une soupe délicieuse préparait par Malon. Ce que Link attendait impatiemment, c'était le lait de Lon Lon. La jeune fille guerrière ne tarda à goûter le meilleur lait d'Hyrule. A peine elle but un gorgée de ce lait fraîchement trait par Malon, qu'elle en raffola. Cela faisait plaisir à Malon de voir que son lait était délicieux. Comme Kasuto en voulait pour elle, Malon l'emmena dans l'étable. Ainsi la jeune fille guerrière apprit à traire du lait. Malon lui expliqua chaque gestes à faire. Kasuto prit doucement les pis entre les doigts. Bien qu'elle n'était très adroite, elle en reversa à côté. Elle s'excusa envers Malon qui lui dit que c'était normal. Elle l'aida et lui remplit une gourde. De retour de dehors, Link remercia la jeune futur gérante du Ranch Lon Lon pour le lait et le repas.

Un peu plus tard dans l'après-midi, le jeune Héros du Temps emmena la jeune fille au Bourg d'Hyrule. Cette petite ville était commercial et très jolie par ces rues calmes. C'est sur la place du marché, que Link et Kasuto rencontrèrent la Princesse d'Hyrule. Elle était en compagnie de sa nourrice Impa et d'un jeune prince. Link salua la Princesse Zelda qui fut ravie de le voir.

-Bonjour, Link ! Je suis contente de te voir.

-Moi aussi, mais il faut que je te présente ma nouvelle amie Kasuto.

-Bien le bonjour, Kasuto. Je suis Zelda, Princesse du royaume d'Hyrule. Link est un de mes plus fidèles amis.

-Enchanté de vous connaître, Princesse Zelda.

-Non, appelle-moi tout simplement par mon nom.

Impa s'approcha de Link et lui sourit.

-Bonjour, mon garçon. Tu vas bien ?

-Oui, madame Impa. Et vous ?

-Moi, ben... Si le Roi n'était pas trop nerveux en ce moment, c'est sûr que ça irait bien.

-Il est nerveux ? Mais de quoi ?

-Des rumeurs qui cours sur Ganondorf. Il parait qu'il vas se produire une grande bataille.

-Tiens donc ? Il vaut mieux rester prudent.

Zelda présenta le jeune prince à Link et Kasuto. Son nom était Vandor, c'était un assez beau jeune homme de 16 ans, blond, grand et avec une personnalité que Zelda appréciait beaucoup. Il était venu pour quelques temps pour mieux faire plus ample connaissance avec la Princesse d'Hyrule.

-J'aimerais que vous veniez maintenant au château. J'ai très envie de connaître Kasuto, demanda la Princesse Zelda.

-J'accepte ton invitation Zelda, fit Kasuto en souriant.

Sans tarder, ils partirent en direction du château d'Hyrule. La nourrice de Zelda laissa quelques heures la jeune Princesse d'Hyrule en compagnie des deux adolescents. Le prince, lui, restait avec eux. Pour discuter entre eux dans un endroit calme, ils allèrent dans la petite cour de Zelda. Deux gardes veillaient à l'entrée. Ils assuraient également la protection du jeune prince. Pendant la discussion, Kasuto révéla son identité à Zelda qui fut surprise d'apprendre que les Gerudos élevaient une jeune fille Hylienne. Link, qui pourtant s'entendait à merveille avec Zelda ne dit rien sur la marque au dos de la main de la jeune Kasuto. Il avait promis ne rien dévoiler. Kasuto faisait toujours en sorte que sa marque soit cachée des regards. La bande de jeunes discourut sur des choses plaisantes. Pour terminer la journée, le jeune héros et la jeune guerrière prirent le chemin du Village Cocorico. Kasuto n'avait pas l'habitude de voir autant de monde étranger. Elle ne put s'empêcher de montrer sa timidité devant les gens. Le stand de tirs était encore ouvert à cette heure-ci. Link demanda à sa jeune amie si elle voulait faire une partie de tir à l'arc. Celle-ci sauta de joie, elle adorait faire de l'arc. Impatient de commencer, Link courut vers le stand. Kasuto la rejoignit à son tour. En entrant, Link paya quelques rubis au patron du stand. La jeune fille commença la première. Elle prit l'arc que le patron lui avait prêté et se mit à tirer. Sur les dix flèches qu'elle avait tirées, une seule ne parvint pas à sa cible. Le jeune homme admira les talents de Kasuto qui se sentit flattée par ses paroles. Il s'avança à son tour, prit l'arc et commença la partie. Hélas pour le jeune héros, quelques flèches seulement atteignirent la cible. Il s'avoua vaincu et félicita Kasuto. Ils saluèrent le patron du stand et sortirent. Dehors, une douce mélodie planait sur le petit Village Cocorico. Kasuto se laissait bercer par cette musique envoûtante. Link tâcha de savoir d'où venait la musique et qui la jouait. C'est près du moulin que les deux adolescents rencontrèrent une jeune fille. Elle était vêtue d'une simple robe assez en lambeaux. Son visage était d'une couleur terne. Seul ses cheveux semblaient avoir plein de vigueur. L'instrument sur lequel elle jouait, était une petite harpe. Link et Kasuto s'assirent en tailleur devant la jeune musicienne et écoutèrent attentivement. Une fois terminé, elle posa sa harpe et fixa les deux jeunes avec un sourire aux lèvres. Puis elle se mit à leur parler timidement :

-Salut... Je vois que ma musique vous plaît, n'est-ce pas ?

-Absolument, c'était une mélodie d'une tendresse enivrante. Il est rare de nos jours de voir quelqu'un jouer de la harpe dans le royaume, lança Kasuto.

-Moui, c'est vrai. Les gens du coin m'appelle la Fille de la Harpe Enchanteresse. Sinon mon vrai nom est Sarina. Mes parents sont morts peu après ma naissance. Une terrible maladie les a emportés.

-Tu dors où ? demanda Link.

-Dans une caverne à l'entrée du Chemin du Péril. Je mène une vie dure et j'essaye de m'en sortir. Je ne sais ni lire, ni écrire. La seule chose que j'ai appris, c'est de la harpe. C'est un brave vieil homme qui m'a appris à en jouer. Il s'est également occupé de moi durant ma jeune enfance. Cela va faire deux ans qu'il n'est plus de ce monde...

-Désolé... fit Kasuto un peu bouleversé.

-Non, pourquoi ? C'est la vie... On n'y peut rien.

Kasuto avait de la pitié pour cette jeune fille. Elle lui proposa de dormir chez son ami Link. En entendant cela, Link ne fut pas trop d'accord, mais il laissa son amie prendre la décision. La jeune fille avait peur de les déranger, mais Kasuto insista. Bien que cela faisait deux ans qu'elle n'avait pas dormi dans un vrai lit, elle prit ceci pour une invitation. Avant de partir du Village Cocorico, Link avait besoin d'un matelas pour les deux jeunes filles. Il regarda dans sa bourse et compta ses rubis. Voyant qu'il avait assez, il entra tout seul dans un petit bazar du village. Kasuto et Sarina restèrent sur le seuil de la porte attendant le retour du jeune héros Hylien. En ressortant du bazar, Link transportait un grand matelas pour deux personnes. Il n'avait pas trouvé de matelas séparés. Kasuto eut une petite hésitation, elle n'avait pas envie de dormir à côté d'une autre jeune fille plus âgée qu'elle. C'en fut de même pour Sarina. Tous les trois finirent par prendre une décision. Kasuto dormirait dans le lit de Link, Sarina, elle, dans le grand matelas et pour Link, il se contenta de dormir dans du foin. Les deux jeunes filles aidèrent le jeune homme à porter le matelas. Epona trottait derrière eux, Link ne tenait pas à l'épuiser. Ils mirent vingt bonnes minutes pour aller à la forêt Kokiri. Une fois dans la cabane du Héros du Temps, les trois adolescents placèrent le matelas dans un coin de la petite pièce. Après ce petit détail réglé, ils s'attablèrent. Cependant, Sarina refusa de manger si elle n'avait pas pris de bain. Comme elle vivait dans la nature, elle n'était pas propre. Link réfléchit sur la situation et trouva. Il demanda à celle-ci de le suivre dehors. Il regarda si aucun Kokiri ne se trouvait dans les environs. Ce soir-là, les Kokiris s'étaient couchés plus tôt. Link montra l'endroit où la jeune Sarina pourrait se nettoyer. C'était la petite cascade du village. Sarina remercia Link et lui demanda de partir pour la laisser dans son intimité. Le jeune homme n'attendit pas plus longtemps et la laissa à ses occupations. Dès que Link disparut dans sa cabane, la jeune adolescente se dévêtit entièrement et passa sous la cascade. Elle se mit alors à fredonner une douce sérénade. Mido qui était le seul à ne pas être endormi, entendit le chant. Très perplexe, il sortit de la cabane et scruta partout. Avec une grande surprise, il remarqua la jeune Sarina sous la cascade. Il fut incroyablement choqué de voir cette jeune fille toute découverte et s'enfuit se cacher dans son lit. En se cachant, il marmonna quelque chose sur Link. Il était furieux envers lui. Pour lui gâcher sa matinée de demain, il lui prépara une grosse engueulade. Quand la jeune Sarina eut fini de prendre sa douche, elle retourna rapidement à la cabane de Link. Kasuto chercha dans ses affaires de quoi vêtir la jeune musicienne. Elle en sortit une robe verte foncée et la prêta en attendant de lui recoudre sa robe toute déchirée. Pendant qu'elles se parlaient, Link préparait le repas. A table, ils dégustèrent une bonne tarte. Sarina ne put s'empêcher de manger avec les mains. Elle ne savait plus se comporter normalement à table. Les deux autres jeunes la laissèrent manger comme elle voulait. Après le repas, vint le moment de se coucher. Kasuto s'installa confortablement dans le lit de Link. Sarina prit le matelas et bondit dessus. Quand à Link, il devait trouver du foin. Il sortit, laissant les deux filles toutes seules. Il fouilla de fond en comble et finit par trouver non pas du foin, mais une couverture étendue à côté de la cabane de Saria. Il la prit et se dépêcha de rentrer. Entre temps, Kasuto et Sarina discutèrent dans leur lit. A l'arrivé du jeune homme, elles s'arrêtèrent et le fixèrent. Link se coucha par terre en s'enveloppant dans la couverture. Il souhaita une bonne nuit à ses deux amies qui en firent autant. Puis ils s'endormirent l'un après l'autre.

Cette nuit-là, Sarina bougea dans tous les sens. Elle poussait de petits gémissements. Bientôt, elle sursauta dans son lit en hurlant. Kasuto fut réveillée brusquement par son cri. Link s'était lui aussi réveillé. Il se leva et alluma une bougie. Il marcha vers le matelas où était couchée Sarina. La pauvre jeune fille tremblait de peur. Ses yeux étaient apeurés. Le jeune héros se mit à genoux devant elle et demanda ce qu'elle avait. Celle-ci lui répondit qu'elle avait fait un horrible cauchemar. Elle le supplia de rester à côté de lui malgré leur récente rencontre, mais elle avait confiance en son nouvel ami. Link prit place à côté de Sarina et lui dit de ne plus s'inquiéter maintenant. En sentant la présence du jeune homme à ses côtés, Sarina se rendormit aussitôt. Kasuto fit un petit sourire à son ami avant de reprendre son sommeil. Le reste de la nuit se passa sans incident.

Le matin se leva sur la forêt Kokiri, Link se réveilla doucement à côté de Sarina qui dormait paisiblement. Il se leva lentement pour ne pas la réveiller et sortit pour voir qu'elle journée il faisait. Le temps était magnifique comme d'habitude. Soudain, il entendit un long gémissement, c'était Kasuto qui s'étirait les bras. Elle regarda le beau jeune homme et le salua. Link lui donna un baiser sur la joue et lui demanda si elle avait bien dormi. La jeune fille hocha la tête pour lui dire que oui. Elle pointa ensuite son regard sur Sarina et murmura doucement :

-Elle est si grande... Dommage qu'elle ne sache, ni lire, ni écrire. J'aimerais tant l'aider.

-Je te comprends, Kasuto. Je vais essayer de voir ce que je peux faire pour elle.

-Toi, tu n'es pas un garçon ordinaire. Tu sais aider les plus malheureux. Je trouve ça très bien. Cela me fait tellement plaisir de voir quelqu'un venir en aide aux autres.

Link fut ému par ses mots. Il la remercia et alla préparer le petit déjeuner. Quand le petit déjeuner fut enfin prêt, l'odeur qui en sortait réveilla la jeune Sarina. Elle sentit et ouvrit les yeux. Link était là, devant elle à l'attendre. Kasuto avait commencé, elle buvait le lait que Malon et elle-même avait trait. Le jeune Héros du Temps prit un gobelet et versa du lait dedans. Il le passa ensuite à la jeune fille qui restait sous les draps de son matelas. Pendant qu'elle but, elle dit à voix basse :

-Malon...

-Quoi ? s'étonna Link.

-C'est bien du lait du Ranch Lon Lon, non ?

-Si, mais comment peux-tu savoir ça ?

-C'est parce que je connais parfaitement ce lait. J'ai une amie d'enfance qui vit là-bas.

-Tiens ! Tu connais Malon ?

-Absolument, nous sommes de très grandes amies. Elle m'a souvent tenu compagnie durant ces dernières années. Elle souhaitait tellement que j'aie une maison pour ne plus vivre dehors.

-C'est bizarre, Malon ne m'a jamais parlé de toi ?

-Eh bien... Elle avait honte de dire aux autres qu'elle avait une amie qui vivait dans la nature. Et puis, elle n'avait pas tellement envie de me présenter à ses amis. Elle voulait une amie avec qui elle pouvait raconter ses secrets.

-Ah bon, c'est dommage... C'est pourtant bien d'avoir plein d'amis.

-Je sais...

-Si tu es une bonne amie de Malon, permets-moi de te dire que moi aussi.

-Oh ! Ça alors ! Comme le monde est petit. Tu es sans doute le garçon dont elle m'a souvent parlé.

-Oui, je pense, puisque Malon ne connaît pas d'autres garçons à part moi.

-Excusez-moi de vous interrompre, mais le petit déjeuner vous attend. J'ai déjà bientôt fini, fit Kasuto en souriant.

-J'ai oublié ! Merci de me le rappeler, Kasuto ! s'exclama Link.

Il s'assit près de Kasuto et goulûment, mangea sa part. Sarina alla les rejoindre et prit place en face des deux jeunes.

Au même moment dehors, Mido sortit de sa cabane pour avoir une explication avec Link. Il s'arrêta devant la cabane de celui-ci et l'appela. Link assez surpris d'entendre Mido, sortit rapidement.

-Ah ! Te voici enfin ! J'ai besoin de savoir des choses.

-Des choses ? Lesquelles ?

-Cette fille qui loge chez toi !

-Tu parles de Kasuto, la jeune fille aux cheveux blonds ?

-Non, pas elle ! Celle qui est grande !

-Sarina ! Pourquoi ? Qu'est-ce qui ne va pas avec elle ?

-Hier soir, que faisais-tu avec elle ?

-Moi, rien du tout !

-Ne me cache rien ! J'ai tout vu ! Là sous la cascade !

-Ben... Elle prenait juste une douche, c'est tout. Je ne vois pas le mal qu'il y a à se laver sous la cascade... Hé ! ! ! Mais tu l'as regardée sale voyeur !

-Comment ? Pas du tout ! J'ai juste aperçu une silhouette en train de chanter derrière la cascade.

-Mido, arrête de t'occuper de mes affaires. J'ai bien le droit d'avoir des amis chez moi.

-Humpf ! Toi alors ! Je peux te dire que tu as de la chance.

Puis il repartit vers sa cabane en grognant. Le jeune homme le regarda et baissa la tête.

Environ une heure plus tard, Sarina dut retourner dans sa cachette. Kasuto eut beaucoup de regret, elle voulait l'aider. Le jeune Link la réconforta dans ses bras et promit qu'elle reviendrait un jour.

Pour commencer la deuxième journée de sortie pour Kasuto, Link emmena sa jeune amie au Lac Hylia. En cette saison de printemps, le lac était d'une beauté incomparable. Pour les accompagner, Malon était elle aussi venue. Elle adorait se balader dans le royaume.

Pendant ce temps à la Forteresse Gerudo, Ganondorf faisait l'entraînement aux guerrières Gerudos. Non loin de lui un peu inquiète, Nabooru le guettait avec l'angoisse, craignant qu'il découvre l'absence de la jeune Kasuto. Ganondorf était un peu comme un membre de la famille. Quand Nabooru voulut s'éloigner, le chef des Gerudos l'interpella. La voleuse Gerudo s'arrêta et sut qu'elle n'échapperait pas.

-Nabooru ! Où allais-tu comme ça ?

-Moi, nul part ! fit-elle l'air hébété.

-Vraiment ? Il me semble que tu caches quelque chose ?

-Euh... Non pas du tout, Ganondorf.

-Bon, j'aurais cru. Au fait, où est ta fille Kasuto ? Je ne la vois plus depuis hier.

-Hum... Eh bien, voilà... Elle est partie avec...

-Avec qui ? Réponds-moi ! Je ne vais rien te faire.

-Elle est partie avec Link...

-Non ? Ce n'est pas possible, tu n'as pas fait ça ?

-Si... Écoute, j'ai tout fait pour qu'elle ne parte pas de la vallée, mais elle désirait tellement partir voir le royaume d'Hyrule. Je ne peux pas l'en priver, elle est ma fille et elle devient grande.

-Peut-être, mais ton devoir était de l'élever comme guerrière sanguinaire.

-Je le sais... Mais comment pourrais-je élever une douce jeune fille comme elle à devenir cruelle ? Je ne peux pas faire ça !

-Hum... Tu as tellement changé depuis que tu t'es mise à l'élever. Enfin, fais comme tu veux, tant que les choses ne deviennent pas difficiles.

Nabooru le regarda avec un léger sourire, elle ne pensait pas qu'il réagirait de cette façon. Puis calmement, elle se retira dans la forteresse. Cependant, Ganondorf n'avait pas la conscience tranquille.

la vengeance d'un passé chapitre 4
Accueil
jeux zelda
dossier
création des fans
the legend of gelda
bonus
divers